Réalisation & Auteur du site

Yann Lefebvre, c’est moi et j’ai personnellement arpenté tous les sentiers et itinéraires que je décris sur le site « randonnee mercantour ». Les itinéraires sont parfois tirés directement du guide « randoxygène » du Conseil général des Alpes Maritimes et parfois sont des variantes et des ascensions non balisées en totalité vers des sommets du Mercantour.
Contrairement aux guides ou l’offre est pléthorique et banale, le site ne présente que les itinéraires que je préfère… (il y en a quand même beaucoup)

Moi
Moi
Par exemple, j’aime beaucoup les lacs de montagne donc beaucoup d’itinéraires sont les chemins les plus cours possibles pour s’y rendre.
J’aime bien le coté sportif de la randonnée donc peu importe le dénivelé. Je préfère grimper 1000 mètres de dénivelé positif sur 10 km plutôt que de marcher 22 km pour atteindre le même sommet exemple : La Cime du Diable.
Mais il y a également sur le site des itinéraires vers des lacs très facile d’accès.
Je ne suis pas adepte de la contemplation béate et des siestes interminables sur des sites exceptionnels. J’apprécie la faune et la flore sans exagération et je me repose uniquement quand j’en ai besoin… (en général la nuit).

Je présente également des variantes plus sportives (dénivelé positif et sentier plus abrupte) pour aller voir ces mêmes lacs. Quelques itinéraires permettent de gravir les principaux sommets culminant à plus de 3000 mètres dans le Mercantour. Malgré la difficulté de certains parcours, je ne pratique ni l’alpinisme d’hiver ni l’escalade d’été. En d’autres termes, le matériel utilisé lors des randonnées se limitera au casque contre la chute de pierre dans les couloirs un peu raide et aux crampons et raquettes l’hiver. Parfois, les mains seront utiles dans certains passages délicats mais je n’ai jamais eu recours à l’encordement à titre personnel. L’ascension du Gelas par le Collet Saint Robert et La cime de la Malédie sont les sommets les plus périlleux sans corde que j’ai pu faire. La vue au sommet est un critère déterminant pour le choix des parcours. Je ne me base pas sur des « légendes » pour choisir mes sommets préférés.

Amateurs de photographies, j’aime prendre des souvenirs de ces randonnées dans le parc du Mercantour. Les photographies sont présentées dans des galeries correspondantes à chaque parcours.

Malinvern
Malinvern

Voilà une présentation succincte des mes centres d’intérêts à travers ce site, la création de site web, la randonnée en montagne, la nature (espaces naturels et villages), le sport (Randonnée et Trail), mes villes (Nice et Pernes les Fontaines), les rencontres et la photographie…